Détecteur de passage : comment bien le choisir ?

Le détecteur de passage est un petit équipement dont la principale fonction est de signaler le franchissement par un individu d’une barrière virtuelle. La rupture d’un faisceau laser de type infrarouge déclenche une alerte sonore, un signal lumineux ou la mise en action d’un appareil mécanique.

Très simple d’utilisation, le détecteur de passage est aussi très facile à installer. La fiabilité de ce matériel n’est plus à démontrer. On le rencontre aussi bien dans le secteur de l’industrie et du commerce que dans l’univers domestique.

Dans le monde professionnel, il contribue à automatiser des tâches répétitives (ouverture d’une porte, éclairage automatique…) ou à signaler la présence d’une personne (client, intrus…). Chez les particuliers, le détecteur de passage fait partie de l’arsenal de capteurs proposé par la domotique pour sécuriser l’habitat.

Liste des Détecteurs de Passage (amazon.fr)

A quoi sert un capteur de passage ?

Le détecteur de passage a plusieurs utilités. Il permet d’avertir, de surveiller, de signaler des intrusions mais aussi d’activer des appareils automatiquement.

  • Avertisseur
    Dans un contexte commercial, le détecteur de passage d’un magasin prévient le commerçant de l’arrivée (ou du départ) d’un client dans sa boutique en jouant un carillon de bienvenue. L’intérêt de cette sonnette s’apprécie quand le personnel se trouve dans l’arrière-boutique ou quand la visibilité sur la porte d’entrée fait défaut.

    Le détecteur de passage infrarouge avec sonnerie signale aussi la présence d’un patient dans un cabinet médical, d’un coursier à l’accueil d’une entreprise ou d’un livreur à la réception d’un entrepôt. Dans une maison, il peut avertir une personne malvoyante à l’approche d’une zone dangereuse comme un escalier.

  • Surveillance
    Deux cellules pour détecter un passage

    Deux cellules pour détecter un passage

    Le détecteur de passage s’utilise pour surveiller les déplacements de jeunes enfants afin de s’assurer qu’ils ne s’approchent pas d’un environnement dangereux (cage d’escalier, balcon, porte-fenêtre, piscine…). On peut aussi l’employer pour veiller sur des personnes dépendantes ou atteintes de la maladie d’Alzheimer en contrôlant leurs allées et venues. De la sorte, le capteur de passage prévient les risques d’accidents domestiques.

    Notez que le passage d’animaux peut également être détecté grâce à cet appareil. Fixé au niveau d’une chatière, le capteur laser informe de l’entrée et de la sortie d’un chat ou d’un lapin par exemple.

  • Intrusion
    Utilisé comme mini-alarme, le détecteur de passage extérieur ou intérieur sert à prévenir l’intrusion de personnes dans un espace privé. En choisissant l’alarme a plus dissuasive ainsi qu’un fort volume, le retentissement de la sirène dissuade les intrus de pénétrer dans une zone interdite.

    Il en est de même pour les animaux indélicats qui viendraient s’aventurer dans une zone protégée. En général, la survenue d’un fort signal sonore les incite à fuir.

  • Automatisme
    A l’instar du détecteur de mouvement, le détecteur de passage devient un automatisme pratique quand il est relié à un mécanisme.

    Selon le contexte, son déclenchement entraine l’ouverture automatique d’une porte, l’activation d’un système de chauffage, l’allumage de luminaires, etc.

Liste des Détecteurs de Passage (amazon.fr)

Comment fonctionne un détecteur de passage ?

Un détecteur de passage est composé de deux boitiers placés en face en face. Ils sont reliés entre eux par un faisceau infrarouge. Si une personne franchit cette ligne invisible, la rupture du faisceau déclenche un carillon ou une alarme qui prévient les occupants. Certains modèles avertissent aussi par un flash lumineux.

Quand il est utilisé dans un cadre domestique, le capteur de passage fonctionne le plus souvent avec des piles. Il n’y a aucun travaux à réaliser puisqu’il n’y a pas de câbles à tirer, ce qui le rend parfaitement mobile et transportable. Cette caractéristique technique autorise l’installation de ce matériel sans fil n’importe où dans la maison. Une fixation murale permet d’ailleurs de l’accrocher au mur. Il peut aussi se poser simplement sur un meuble.

Le caractère autonome du détecteur de passage sans fil facilite son usage. Toutefois, il existe des modèles à relier au secteur dans le cas d’une pose définitive. L’équipement est ainsi fonctionnel en permanence et la défaillance liée à l’usure des piles est écartée. De plus, le design très discret de l’appareil n’attire pas le regard. Il se fond aisément dans le décor.

Matériel électronique prêt à l’emploi, le détecteur de passage s’installe en un tour de main. Pour le mettre en service, une simple pression sur un interrupteur marche/arrêt suffit. Le plus souvent, différentes mélodies ou sonneries sont déjà préprogrammées. Le volume sonore se règle à l’aide d’un bouton. Enfin, l’entretien rudimentaire se limite à nettoyer la poussière et à remplacer les piles usagées.

Détecteur de passage avec sonnerie

Détecteur de passage avec sonnerie

Comment choisir un détecteur de passage ?

Plusieurs paramètres sont à considérer pour sélectionner un détecteur de passage approprié. Dans un premier temps, il faut bien sûr déterminer avec précision l’usage que l’on souhaite en faire. Ensuite, il importe de valider certains points techniques ou fonctionnels pour savoir s’ils répondront aux besoins exprimés par l’utilisateur.

  • Fixe ou sans fil
    Pour un usage domestique ponctuel, le choix d’un détecteur de passage sans fil prévaut sur le filaire. Il n’y a pas besoin d’être bricoleur pour l’installer, les piles usagées se remplacent facilement et il est simple de le déplacer selon les envies. En revanche, le détecteur de passage fixe est à privilégier pour un usage professionnel. Dans ce cas de figure, un branchement électrique s’avère nécessaire pour le relier au secteur.
  • Portée de la détection
    La portée est exprimée en mètre. Elle représente la distance maximale qui peut séparer les deux boitiers composant le détecteur de passage. Selon les modèles, elle atteint souvent les 20 mètres. Au-delà de cette distance, la cellule de détection du faisceau infra-rouge est trop éloignée pour assurer la communication entre les deux éléments.
  • Choix des sonneries
    Mélodie sympathique ou succession de bips stridents ? Mieux vaut avoir le choix entre les différentes sonneries pour ne pas subir quotidiennement le même refrain… De nombreux détecteurs de passage proposent une grande variété de carillons. Il est facile de programmer la musique que l’on préfère ou de la changer au gré des humeurs.
  • Réglage du volume
    Le volume de la sonnerie émise par un détecteur de passage doit pouvoir se régler. Il est important que le signal sonore soit suffisamment fort pour être bien entendu. Certains appareils affichent plus de 80 décibels. Parfois, il est préférable que l’alarme se fasse plus discrète pour ne pas déranger tout l’entourage. Voilà pourquoi il est important de disposer d’un bouton de réglage pour choisir le niveau sonore adéquat.
  • Prix
    Le prix ne doit pas être un frein pour s’équiper d’un détecteur de passage de qualité. D’autant plus que les produits mis en vente ne sont généralement pas couteux. Quelques dizaines d’euros suffisent pour obtenir un matériel performant (Legrand, Hager…) ou vendu dans les magasins de bricolages (Bricomarché, Castorama, Leroy Merlin…).
Liste des Détecteurs de Passage (amazon.fr)